Ouest-France Saint-Nazaire du 11 Avril 2015

Le magasin Briconautes était innocupé depuis des années.
Le magasin Briconautes était innocupé depuis des années.

Artistes et artisans en coloc’ près des Halles

 

Les travaux avancent dans l’ancien magasin de bricolage, près des Halles. Ce pôle créatif, qui réunit dix artistes ou artisans, devrait ouvrir début juin.

Le magasin était vide et triste depuis des années. Pas âme qui vive dans ce bel atelier, anciennement occupé par l’enseigne de bricolage Briconautes. Tout près des Halles et du tribunal, l’emplacement est pourtant idéal.

Mais depuis plusieurs mois, le lieu revit, peu à peu. Franck Hamon, investisseur nazairien, a en effet racheté les lobaux il y a un an et il y construit… un atelier d’artistes. Ou plutôt, un « pôle créatif », comme l’appellent déjà les futurs locataires de cet espace ouvert – dites plutôt « open space » -, lieu de travail et de rencontres.

D’ici à l’été, ils seront une dizaine à s’y installer. Chacun dans sa propre cellule, même s’il y aura des espaces de vie commune, ouverts au public. Tel, un hall d’exposition de 250 m2, soit la moitié de la surface totale.

Artistes, artisans

Les profils des occupants, qui se sont regroupés en association, sont variés. Ils sont artistes, artisans, travailleurs indépendants et se sont réunis,pour travailler, créer, vendre ou encore, fabriquer sous le même toit. On compte parmi eux des créatrices de vêtements (Vanessa Houée), de bijoux (Nathalie Gomes), de chapeaux (Nelly Bichet), une sculpteuse (Sophia Rancatore), une chorégraphe aérienne (Fred Deb’), dés graphistes ou illustrateurs (Laetitia Cordier, David Cragné), deux photographes (Jean-Claude Galvao, Thierry Giraud)…

Le Fab, atelier de fabrication numérique (3D, notamment), un temps intéressé, ne sera finalement pas de la partie.

Déjà complet

Tous les boxs ont déjà trouvé preneurs. « La demande des entrepreneurs était là », explique Franck Hamon. Ce propriétaire, grand amateur d’automobiles, rénove l’atelier sans le dénaturer. Pompe à essence, néons…

Le lieu restera bel et bien un garage dans l’esprit. « Le Garage », justement, sera peut-être son nom, en hommage à la société Pineau. Cette famille de garagistes a occupé l’endroit pendant quatre générations avant que les Nazairiens n’y aillent faire leurs courses dans leur magasin de bricolage Catena, à partir des années 1980.

Dans quelques semaines, les habitants y retourneront désormais pour des ateliers, des expositions, des: cours d’initiation… « Notre volonté c’est aussi de redonner un coup de boost au centre-ville, souligne David Cragné, l’un des futurs occupants. On imagine même d’ouvrir le dimanche, jour de marché, pour accueillir les passants… »

Claire ROBIN (Ouest-France Saint-Nazaire – 11 Avril 2015)

Laisser un commentaire