73 | 3 au 16 avril 2017 | Stéphane Descatoire | Vegan Animality | Expo Peintures

Stéphane Descatoire signe ses toiles « AlfArt Projet ». Ce nom trouve son origine dans le titre de l’un des ouvrages d’Hergé, Tintin et l’Alph-Art, d’Animal Liberation Front, terme utilisé au niveau international par les défenseurs des droits des animaux, et plus simplement de Alf, l’extraterrestre issu de la série télévisée du même nom.

« J’ai passé 3 ans aux Beaux-Arts de Rennes. Au fil des années, j’ai reçu un enseignement riche qu’il a fallu décanter pour construire un vocabulaire qui exprime clairement ma façon de voir », explique Stéphane qui cherche à « témoigner des injustices du monde. »

Artiste, Stéphane se veut aussi « enquêteur » dans les oeuvres qu’il propose au regard du public. « Depuis toujours, l’art n’est pas uniquement la représentation du beau ou d’un idéal de beauté, c’est aussi l’expression, du témoin actif que nous sommes, de l’histoire de la vie. L’artiste ne peut pas seulement se contenter de représenter des univers esthétiques et commerciaux. Je me dois de questionner le spectateur, l’amateur ou le collectionneur sur la société des hommes et le monde au sein duquel nous vivons.

Les parcs paysagers, les parcs naturels, les jardins sont pour moi des espaces sensibles pour réaliser et présenter mes oeuvres et le cas échéant de créer des oeuvres éphémères en matériaux biodégradables. Elles ont pour objectif de sensibiliser à la protection de notre environnement. » ( Extrait de une article paru dans Ouest France, 30/07/2015 )

Laisser un commentaire