L'écho de la presqu'île / Guérandaise et de Saint-Nazaire

28 | L’Echo De La Presqu’Ile du vendredi 14 octobre 2016

img_20161020_0001
Les locataires du lieu ont déjà mené plusieurs projets communs

Le Garage fait le plein

 

L’espace de travail et d’exposition, ouvert il y a un an en centre-ville, héberge 12 loca-taires. Ici on bosse mais pas que. De nombreux rendez-vous sont organisés.

Dans le hall, Nora de la compagnie Drapés aériens s’échauffe au sol. Patrick Ragaud, le disquaire, est concentré sur son ordinateur. Chacun vaque à ses occupations. Le Garage héberge 12 créateurs ou artisans. Catherine Roncin, artisan gainier, est la dernière arrivée. « C’est génial de ne plus travailler toute seule », sourit la créatrice de sacs et de pochettes, dans les murs depuis le 1er août. Catherine Roncin partage une boutique à La Baule avec sa voisine d’en face, la modiste Nelly Bichet. La créatrice de chapeaux, présente depuis l’ouverture du Garage il y a un an, y a installé son atelier. Sans regrets. « Il y a le bon équilibre entre la concentration nécessaire et les échanges. C’est hyper motivant ». Jérémy Gabard de l’agence événementielle Inventive ne dit pas autre chose : « Ce qui est riche et précieux, c’est la synergie entre nous. Ça crée des idées, des nouveaux projets ». « On a tous des métiers différents et complémentaires », ajoute Claire Batadière, créatrice d’accessoires de mode de la marque FFil. Autre avantage et non des moindres du Garage : le loyer modique. À peine plus de 130 € par mois pour un box de 20 m2.

Ouvert au public

 

La création du Garage est à l’initiative d’un homme, Franck Hamon. Le chimiste et investisseur philanthrope a investi 300 000 € pour transformer l’ancien magasin Briconautes (1) en repaire d’entrepreneurs. Un lieu qui se veut également ouvert au public. D’abord à travers les boutiques des créateurs présents, ensuite en organisant des événements. Expos, conférences… sont régulièrement proposées. Avec des rendez-vous désormais récurrents. Tous les trimestres, le site abrite une foire aux disques d’occasion. Un dimanche par mois se tient main-tenant la librairie du dimanche. Du 12 au 23 décembre se déroulera une nouvelle édition du Garage à confettis avec une vingtaine de créateurs attendus. L’organisation d’un marché nocturne est par ailleurs dans les tuyaux. « Le but est que les gens prennent l’habitude de fréquenter le Garage, souligne Jérémy Gabard. Ce lieu n’entre dans aucune case. 11 y a encore des personnes qui n’osent pas rentrer ». Depuis le 6 octobre, une enseigne extérieure a enfin été installée, ça devrait aider.– Amélie Thomas

Un village multimédia

 

En écho à la semaine sans/100 télés, le Garage se transforme en un village multi-média ce samedi 15 octobre, de 14 h à 21 h. Au programme ateliers, projections… Un grand quiz des séries TV est programmé à 20 h 30. 40 rue des Halles. Contact : www.legaragesaintnazaire.com

(1) Le site était le plus important garage de la ville. Il sera transformé dans les années 80 en magasin de bricolage.

Laisser un commentaire