Delphine Coutant | LES QU'ONT PAS D'NOM

18 | 31 mars 2016 | La chorale LES QU’ONT PAS D’NOM DE LA CHANSON de Delphine Coutant – organisé par école Chrysalide à Saint-Nazaire

20:30h au Garage

Entrée Libre/Prix Libre

La chorale LES QU’ONT PAS D’NOM DE LA CHANSON, née en 2001, constituée de femmes et d’hommes vivant en Presqu’île Guérandaise, est résolument tournée vers le partage et la solidarité. La Ballade nord irlandaise, la Quête, Bien mérité, l’Estaca,… autant de chants de liberté interprétés par 25 choristes, habillés par Greta Gely, jeune créatrice également originaire de la Presqu’île. Delphine Coutant, chanteuse et musicienne, dirige cette chorale.

montaigu.delphine-coutant-en-concert-il-reste-des-places

DELPHINE COUTANT

Saluée dès ses débuts en 2002 par la critique et remarquée sur scène, notamment au Printemps de Bourges et au festival Alors Chante! De Montauban, Delphine Coutant, auteure compositrice interprète, a réalisé quatre albums : Alouette (2002), Comme le café empêche de s’étendre (2005), La marée (2009) et Parades nuptiales (2012).

Reconnue pour la singularité de son expression, son chemin n’en est pas moins jalonné de multiples collaborations artistiques dans les domaines de la musique, du théâtre, de l’écriture, de la danse. Elle a également une approche de la création empreinte d’un lien fort avec la nature, influencée par son activité de paludière dans les marais salants de Guérande.

A l’origine violoniste, diplômée du Conservatoire de Saint-Nazaire, Delphine Coutant accompagne depuis 1997, sur scène et sur disque, des artistes de chanson (Stéphane Winkler, Michel Boutet, Hugues Pluviôse, Kwal, Thérèse,…), ce qui lui donne très vite le goût des mots et mélodies mêlés. Elle s’intéresse aux expériences alliant le théâtre et la musique ; on la retrouve ainsi dans « Antigone » mis en scène par Jean-Luc Annaix du Théâtre Nuit en 2000, « Ils m’appellent tous Calamity Jane » créé avec Isabelle Grimbert en 2003, les spectacles de Jacques Testard et ceux de Monique Hervouët : « Les Noëllet » (2010), « Les Variations Blanquette » (2011), « Patati patatas » (2012)… (extrait de son biographie)

chrysalidelogoLa Chrysalide se propose d’être une école permettant le développement en parallèle de la tête, des mains et du cœur.

L’école se veut être un lieu d’apprentissage pour des adolescents de 12 à 18 ans, présentant « des troubles du développement intellectuel avec ou sans troubles de la personnalité », respectueux de tous. Par troubles du développement intellectuel, nous comprenons les troubles dyspraxiques, dysphasiques, et toutes les difficultés perturbant l’accès aux apprentissages et à l’abstraction.

Nous optons donc pour un accueil à la journée offrant les 2 modalités suivantes, un temps d’enseignement et de développement personnel des adolescents et un temps de préparation à la vie professionnel principalement avec des artisans. Cette école est gérée par la Chrysalide de l’Etre, association privée à but non lucratif Loi 1901.

chrysa

Laisser un commentaire