The Nice

TheNice-2

The Nice

est un groupe de musique britannique formé vers le milieu des années 60, connu pour son mélange de rock psychédélique, de jazz et de musique classique qui annonce le rock progressif.

Le groupe est constitué en 1967 par le manager Andrew Loog Oldham pour accompagner une de ses protégées, la chanteuse soul P. P. Arnold, ex- Ikettes de Ike & Tina Turner Revue. Il se compose à l’origine du pianiste et organiste Keith Emerson, du bassiste-chanteur Keith « Lee » Jackson, du guitariste trompettiste David O’List et du batteur Ian Hague, de Chris Farlowe & The Thunderbirds et ex-Mark Leeman Five, qui sera éventuellement remplacé par un autre batteur du Mark Leeman Five Brian Davison. The Nice acquiert rapidement une popularité propre et se détache rapidement de la chanteuse afin de voler de ses propres ailes. Il enregistre son premier album, The Thoughts of Emerlist Davjack, la même année. Le son est encore essentiellement psychédélique, mais démontre une volonté d’expérimentation, notamment la reprise du Blue Rondo à la Turk de Dave Brubeck. Au-delà de la virtuosité aux claviers d’Emerson, Lee Jackson se distingue en jouant de sa basse avec un archet sur « Karelia Suite » de Sibelius, et David O’List en jouant de la trompette en plus de la guitare (la pièce « For Example » dans laquelle O’List reprend un extrait de « Norwegian wood » des Beatles à la trompette). Cette pièce « For Example » sera d’ailleurs reprise par le groupe hollandais Ekseption.

Laisser un commentaire