L'écho de la presqu'île / Guérandaise et de Saint-Nazaire

09 | L’ Echo de la Presqu’île du 25 septembre 2015

NOUVEAU. Au Garage, ça bouillonne déjà

 

Le grand jour est arrivé. Le Garage est ouvert officiellement depuis ce vendredi, rue des Halles. La ruche d’artisans-artistes bourdonne déjà d’idées, d’échanges, de créations. La dizaine de résidents, photographe, modiste, styliste, webmaster, concepteur d’événements, d’images en 3D, danseuse… ? s’est installée dans les ateliers aménagés en forme de box, en rez-de-chaussée ou mezzanine. Chacun a créé son univers de travail.

Au coeur de cet ancien vrai garage bien connu des Nazairiens avant de devenir Catena puis Briconautes, un vaste espace qui n’attend qu’à accueillir expos, défilés, spectacles… Des designers norvégiens sont déjà attendus en novembre. Le Garage est un concept unique à Saint-Nazaire, une belle idée signée Franck Hamon. Ce passionné de voitures et d’immobilier a décidé d’investir dans ce site en l’imaginant comme un lieu de création, un nid pour les artistes, une belle vitrine pour eux aussi.

Car ceux qui s’y sont installés avaient jusqu’ici l’habitude de travailler chez eux.

« Des talents incroyables »

 

« Là il y a une émulation. On n’est plus isolés », confie David Cragné, spécialiste de la 3D. « Une occasion aussi de faire des choses ensemble, sans y être obligés non plus », ajoute Fred Deb de la compagnie Drapés aériens. Monsieur Klaus, webmaster, a son activité propre et s’est chargé du site internet du Garage. Son bureau est en mezzanine,

« c’est plus agréable que dans ma cuisine tout seul avec mes chats. Là ça bouge, on discute, on se donne des coups de mains ». « Il y a des connexions. C’est une vraie boîte à idées », se réjouit Jérémy Gabard de l’agence Inventive. « Il y a ici des talents incroyables », sourit Claire Batardière, créatrice de sacs en cuir FFil.

Vanessa de la Pomme et la lionne, qui customise les vêtements, travaille sur le projet depuis deux ans. « On est ravi que ça aboutisse. Ça fait plaisir, les Nazairiens poussent la porte, sont curieux ».

C.R.

Laisser un commentaire